Rechercher
  • mehdi medjaoui

Qui sont les mainteneurs?

Mis à jour : févr. 19


Les mainteneurs, se sont les travailleurs qui font en sorte que la société fonctionne sans accrocs, à court terme ou à long terme. Ce sont les chauffeurs de bus, de train, les infirmiers, les médecins, les aides-soignants, les professeurs, les livreurs, les agriculteurs, les ouvriers, les éboueurs, les pompiers, la transformation et distribution alimentaire, les policiers, les avocats, les juges… et la très grande majorité des salariés.


Il y a fondamentalement 2 catégories de mainteneur. Il ya les mainteneurs essentiels, les travailleurs du quotidien qui assurent une fonction vitale de la société comme la santé, l’énergie, les transports, l’alimentation, l’eau, la sécurité, les ouvriers des produits de première nécessité et tous leurs collègues dans les fonctions de support qui leur permettent d’exercer leur activité dans leurs organisations (entreprises ou organisme public). Il maintiennent la société dans ses fonctions essentielles.

Il y a aussi les les mainteneurs structurels qui assurent la résilience de la société à plus long-terme, comme les ingénieurs, magistrats, les avocats, les professeurs, les ouvriers, les fonctionnaires territoriaux, les indépendants, les programmeurs, les ouvriers de la construction et le reste des salariés qui maintiennent la société dans sa stabilité et sa continuité.


Les mainteneurs ne sont donc pas une classe sociale en tant que telle, car elle contient aussi bien des travailleurs précaires que des travailleurs faisant partie de classe socio-professionnelles à forte rémunération. Etre un mainteneur, ce n'est donc pas un niveau de revenus mais bien une utilité sociétale, qui s'oppose directement aux "Bullshit jobs" (cf David Graeber), aux innovateurs et aux rentiers (appelés par nous les "maintenus")


Un mainteneur est donc pour résumer quelqu’un dont l’activité reproduit pour demain le monde d’aujourd’hui. Sans eux la société s'arrête à court ou moyen terme.




#mainteneurs #innovateurs


15 vues0 commentaire